Decennie des Nations Unies pour la Biodiversite

News Bois de rose : 350 000 arbres abattus et 150 000 tonnes exportés entre 2010-2015

« La politique de gestion des bois précieux est caractérisée par un décalage entre les décisions de gestion (c’est-à-dire des déclarations politiques et des engagements internationaux) et leur mise en œuvre sur le terrain », tel est entre autres la constatation du TRAFFIC (Réseau de surveillance du commerce des espèces sauvages). « Une combinaison de l’instabilité politique, de la mauvaise gestion gouvernementale, d’un manque de contrôle des opérations forestières et d’une incapacité à imposer des sanctions punitives à l’encontre de trafiquants bien connus, contribue à ce qu’a effectivement été un zéro contrôle de la gestion des ressources de bois précieux à Madagascar entre mars 2010 et mars 2015, selon une nouvelle étude de TRAFFIC qui vient d’être publiée
Article paru le 16 février 2017

Concerned URL http://www.madagascar-tribune.com/350-000-arbres-abattus-et-150-000,22864.html
Source Madagascar Tribune
Release date 16/02/2017
Geographical coverage Madagascar
Keywords Bois de rose, TRAFFIC, Projet SCAPE, USAID