Decennie des Nations Unies pour la Biodiversite

News Changement climatique : Une réunion sur l’accès direct au financement à Durban

La Banque africaine de développement (BAD), le Fonds pour l’adaptation (AF) et le Fonds vert pour le climat (GCF) convoquent la première réunion sur l’accès direct au financement pour le climat. Plus de 30 entités d’exécution sont réunies à Durban pour élaborer une stratégie et un plan d’action. Pour accélérer et améliorer l’accès direct au financement climatique pour les pays en développement vulnérables au changement climatique, l’AF, le GCF, la BAD et l’Institut national sud-africain de la biodiversité (SANBI) unissent leurs efforts pour faciliter la réunion de plus de 30 entités de mise en œuvre accréditées à Durban, en Afrique du Sud. La réunion, qui s’est tenu du 5 au 7 juin, visait à promouvoir une communauté de pratiques communes pour les entités à accès direct (CPDAE) en adoptant un cadre de gouvernance, et en élaborant une feuille de route des activités visant à renforcer la capacité des membres de la communauté à : accéder efficacement, recevoir et utiliser le financement de projet d’accès direct de AF et de GCF.

Article paru le 11 juin 2019

Concerned URL http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2019/06/11/changement-climatique-une-reunion-sur-lacces-direct-au-financement-a-durban/
Source Midi Madagasikara
Release date 20/06/2019
Geographical coverage Afrique du Sud, Durban
Keywords Changement climatique, financement, stratégie

Opportunités. « Cette initiative promet de donner aux entités un accès direct, des possibilités de travailler en étroite collaboration et d’établir des mécanismes robustes pour partager les enseignements tirés de la conception et de la mise en œuvre des projets», a déclaré Dr Mandy Barnett, directeur de SANBI. En effet, l’accès direct aux financements permet aux pays en développement – outre l’accès aux financements du climat – d’identifier et de mettre en œuvre des projets sur mesure, directement par l’intermédiaire d’institutions nationales accréditées basées dans les pays eux-mêmes plutôt qu’en dehors des organisations multilatérales. AF a été le premier à utiliser l’accès direct dans la pratique et a jusqu’à présent accrédité 29 entités nationales chargées de la mise en œuvre (NIE), tandis que GCF a accrédité 48 entités à accès direct (35 nationales et 13 régionales). Le Fonds pour l’adaptation compte 14 NEI qui sont également accrédités auprès du FCV et ses six entités de mise en œuvre régionales (EIR) sont également agréées.