Decennie des Nations Unies pour la Biodiversite

News Première rencontre régionale des Bénéficiaires du Hotspot Madagascar et des îles de l'Océan Indien (MAD-IO)

L'équipe du Secrétariat du Fonds de Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques (CEPF) et l'Equipe Régionale de Mise en Oeuvre représentée par la Fondation Tany Meva, organise un atelier de "Rencontre des récipiendaires de fonds" les 9 et 10 février 2017 à l'hotel IBIS Ankorondrano, Antananarivo

Contact ! Elodie Randrianarijaona, Responsable Communication, Regional Implementation Team, CEPF - MAD-IO

Source Fondation Tany Meva
Release date 10/02/2017
Geographical coverage Madagascar, Seychelles, République de l'Union des Comores, Maurice
Keywords Hot spot Biodiversité, CEPF, Fondation Tany Meva, Première rencontre

Cette première rencontre a pour objectifs de :

  • Favoriser l'échange entre CEPF et les récipiendaires de fonds ainsi que l'échange entre les récipiendaires eux-mêmes
  • Donner l'opportunté de développer une synergie et une collaboration parmi les bénéficiaires,
  • Permettre aux bénéficiaires de recevoir les conseils et appuis du Secrétariat du CEPF et de l'Equipe Régonale sur les procédures financières et administratives et gestion des projets,
  • Développer des stratégies pour atteindre les résultats à la fin du programme

Les participants : 80 personnes en provenance de l'île Maurice, des Seychelles, des Comores et de Madagascar. 48 projets financés actuellement par le CEPF répartis en grandes et petites subventions y verront leurs représntants

A propos du Fonds de  Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques (CEPF)

Le CEPF est une initiative conjointe de l'Agence Française de Développement, de Conservation International, de l'Union européenne, du Fonds pour l'Environnement mondial, du gouvernement du Japon, de la Fondation John D. et Catherine T. Mac Arthur et de la Banque Mondiale, Le Leona M. and Harry B. Helmsley Charitable Trust participe également au financement du CEPF pour les ations sur Madagascar

La première phase d'investissement du CEPF dans le Hotspot ou "points chauds de biodiversité"a eu lieu de 2001 à 2006 avec un budget de 4,25 millions de dollars de 2001 à 2006. Une phase de consolidation a lieu de 2009 à 2012 avec un montant de 1,4 millions de dollars. Aux termes de ces phases d'investissements, le Conseil des bailleurs du CEPF a décidé de développer une stratégie de conservation pour l'ensemble de la région pour un montant de 8,265 millions de dollars de 2015 à 2020

A propos de la Fondation Tany Meva

C'est une institution financière oeuvrant dans le domaine de l'environnement à travers l'engagement actif des communautés locales. Elle travaille principalement avec les organisations locales et communautaires, associations, ONG et a financé plus de 1800 projets depuis sa création en 1996. Elle a pour mission de mobiliser et gérer les ressources financières afin de promouvoir la gestion durable de l'environnement à Madagascar et de contribuer aux défis mondiaux en la matière à travers l'engagement actif des communautés locales. La Fondation Tany Meva, en tant qu'équipe régionale de mise en oeuvre du CEPF dans le Hotspot MAD-IO, assure la promotion et la coordination des investissements du CEPF dans le Hotspot

Hotspot MAD-IO et profil d'écosystème

Le Hotspot de Madagascar et des îles de l'Océan Indien (MAD-IO) fait partie des 36 Hotspots ou points chauds de bodiversité identifiés partout dans le monde. C'est une des zones les plus riches en termes de biodiversité mais également l'une des plus menacées. Le profil d'écosystème, résultat d'un processus de consultation auprès d'organisations et institutions oeuvrant dans le domaine de la conservation, présente une vue d'ensemble du Hotspot en termes d'importance biologique et propose une stratégie d'investissement pour la Région. Le CEPF apporte son soutien aux organisations de la société civile, notamment pour une plus grande appropriation de la gestion des ressources naturelles par les communautés